Venelles > pôle culturel

Venelles > pôle culturel

Un équipement culturel, vecteur de requalification urbaine
La commune de Venelles a souhaité implanter un pôle culturel – salles de spectacles et médiathèque- dans une zone d’activités afin de requalifier l’entrée de ville. Pour conforter cette dynamique urbaine, la route (RD 96) qui borde l’équipement est requalifiée en boulevard.
Ici encore, le projet est né d’une analyse contextuelle : la situation de la parcelle aux portes de la cité, sa forme triangulaire qui s’ouvre sur la ville et le futur aménagement paysagé du bassin d’orage sont les principaux atouts du site.

Un espace public paysagé au cœur de l’équipement
Bien que le programme stipule la réalisation d’un jardin dans une deuxième phase de travaux, l’idée force du projet réside dans son implantation au cœur de l’équipement : compte tenu des enjeux attendus par la ville en termes d’usages et de requalification urbaine, nous avons privilégié un projet global qui gère à la fois les questions architecturales, urbaines et paysagères à l’échelle de la parcelle. Le parti d’implanter le jardin au centre de l’équipement présente plusieurs avantages :
- il répond aux attentes du programme en termes d’orientation de la vue vers Venelles-le-Haut ;
- il inscrit le « vivant » au centre du projet ;
- il structure les éléments du programme qui s’articulent autour ;
- il offre aux habitants un lieu de promenade protégé, intimiste, à la manière des Jardins des plantes d’autrefois.
Le projet ne présentant « ni avant ni arrière », les accès se font indifféremment par le nord (public et techniques) au travers du jardin urbain ou depuis le parvis au sud. Envisagé comme un lieu de vie et de détente, cet espace public fonctionne indépendamment du centre culturel.

Un « catamaran » pour loger les fonctions
Autour du jardin central, la forme de l’équipement évoque un catamaran de béton clair. Sa disposition et l’épannelage sont implantés de manière à préserver la vue sur Venelles-le-Haut.
A l’ouest, le volume haut des salles de spectacles protège des vents dominants le jardin tout en masquant les abords. Les deux salles sont implantées au nord et au sud d’un patio situé à la croisée du hall général. Grâce à ce plan, le patio articule les trois fonctions tout en leur offrant un prolongement à l’air libre.
A l’est, la médiathèque s’ouvre sur le jardin et sur la rue de la Grande Bégude dont le profil en long sera remodelé à des fins paysagères. Cet emplacement a été dicté par la volonté de conforter l’importance de la culture dès l’entrée de ville. Les façades est et ouest sont entièrement vitrées sur le jardin urbain et sur la RD 96. Un large débord de toiture protège la façade côté rue tandis que des brise-soleil (métal perforé) mobiles animent la façade ouest. Au centre de la médiathèque, un petit patio végétalisé contribue à l’éclairement naturel.
Les deux entités sont fédérées par un hall général situé au centre du projet. Il réunit toutes les fonctions attendues - café, vestiaires, sanitaires, locaux de stockage- et peut servir de salle d’exposition.
Au nord de la médiathèque, en prise directe sur le jardin urbain, le local des jeunes fonctionne de manière indépendante. Suffisamment proche de la médiathèque pour mutualiser certains espaces, il fera l’objet d’un traitement spécifique pour éviter toute nuisance entre les deux fonctions.
programme
construction d’un pôle culturel : salle de spectacles (jusqu’à 650 p.) + médiathèque
maîtrise d'oeuvre
atelier d'architecture King Kong (architecte mandataire), Lacaille Lassus Architectes (architecte associé), Artelia, Kanju, Venathec
maîtrise d'ouvrage : Ville de Venelles
situation : Venelles (13)
surface : 3 742 m²
coût ttc : 7 800 000 €
calendrier : chantier en cours
images/photos : atelier d'architecture King Kong - José Llorens, D3iles
inscrivez-vous à notre newsletter