Lodève > aire belvédère

Lodève > aire belvédère

Le terrain d’implantation de la future aire belvédère possédait une forte déclivité. Cette dernière nous obligeait à réaliser un ouvrage d’art. Les surfaces horizontales pour l’implantation des aires de stationnement et de pique-nique étant faibles, voire inexistantes, un aménagement en terrasses paysagères était nécessaire. Notre projet cherchait à tirer parti au mieux de la topographie et de la végétation existante. Le panorama remarquable sur la ville de Lodève devait être révélé. L’ouvrage d’art était composé d’une voie descendante, d’accès à l’aire, soutenue par un mur se prolongeant par un pont, dont le tablier comportait la voie de circulation, les places de stationnements et des espaces piétonniers. L’ensemble de cet ouvrage était habillé de Nergalto sur lequel un béton projeté recevait des motifs peints. Une passerelle piétonne permettait de lier le pont aux aires de pique-nique aménagées en terrasses dans la pente du terrain. Ces aires étaient plantées de végétaux choisis dans la palette des essences présentes sur le site. L’ensemble du mobilier, les sanitaires publics et l’éclairage était paré de couleurs vives, obtenues à partir de mosaïques. Le vocabulaire formel du mobilier et des sanitaires était de types mythologique, anthropomorphique et animalier, l’idée étant de plonger le voyageur dans une rêverie, à la manière de certains parcs célèbres (parc Guell de Gaudi ou celui de Niki de Saint-Phalle en Toscane). Ainsi des fontaines en forme de bouche, les sanitaires prenant la forme de grottes aux mille couleurs étincelantes. Le pont, revêtu de son habit chamarré et bigarré, contribuait à cette plongée dans un univers féerique. Nous avions cherché à nous éloigner de l’image du pont routier en en faisant une sorte de serpent coloré, soutenu par des béquilles d’inspiration « dialesque ».
La force du projet est contenue dans son pouvoir mythogène, cette capacité à produire des objets porteurs de mythes et de sens, que la ville ingurgitera et qui finiront par devenir son patrimoine.
programme
réalisation d’une aire autoroutière belvédère
maîtrise d'oeuvre
atelier d’architecture King Kong, Egis Montpellier, Anouk Debarre
maîtrise d'ouvrage : DDE de l’Hérault
situation : tunnel de Lodève (34)
coût ttc : 3 000 000 €
calendrier : concours 2004
images/photos : atelier d'architecture King Kong, Anouk Debarre, D3îles
inscrivez-vous à notre newsletter