Charleville-Mézières > IIM

Charleville-Mézières > IIM

Le bâtiment occupé par l’IIM est implanté au sein d’une parcelle en lanière d’une très grande profondeur et d’une certaine étroitesse. Divers problèmes liés à la morphologie actuelle du bâtiment – l’insuffisance des hauteurs sous plafonds, notamment –, nous ont conduits à imaginer une reconfiguration générale de l’édifice, afin de doter chaque fonction d’un confort d’usage optimal. L’élément déterminant l’ensemble de notre proposition consistait à établir la salle de spectacles et d’étude en R-1, la présence d’un sous-sol étant en ce sens appréciable. Dès leur entrée dans l’édifice, que protégeait un porche, les différents utilisateurs, mais aussi le public – hors spectacle, notamment –, aurait bénéficié d’une vue directe sur la salle et les activités qui s’y déroulent le jour durant. Une double paroi acoustique amovible permettait bien sûr à volonté d’isoler les élèves/artistes des regards, quand cela était nécessaire. Elle s’abaissait de la même manière lors des spectacles, garantissant une juste partition des espaces. L’accueil, les bureaux et le café des Marionnettes étaient, la plupart du temps, intimement connectés à la salle. À l’arrière de celle-ci, étaient disposés les ateliers de fabrication des décors, ainsi que les espaces de stockage, l’ensemble s’égrenant jusqu’au jardin, où pouvaient aussi s’effectuer différents travaux. La difficulté majeure concernait la difficulté à gérer l’apport de lumière directe dans un tel édifice. Conscients des besoins liés aux diverses fonctions, nous avons ainsi démultiplié les niveaux, et joué sur leur hauteur. Cette déclinaison de volumes en surcroît rimait d’autre part, point essentiel, avec la mise en place de puits de jour qui, du niveau supérieur jusqu’en R+1 (et jusqu’au rez-de-chaussée au niveau de l’accueil) permettaient à tous les espaces de bénéficier d’une lumière zénithale généreuse. La façade arrière, donnant sur le jardin, et également vitrée, était dotée de brise-soleil garantissant l’intimité à la fois des utilisateurs du bâtiment mais aussi des habitants de la maison voisine.
programme
aménagement de l'Institut International de la Marionnette (IIM)
maîtrise d'oeuvre
atelier d'architecture King Kong, Khephren Ingénierie, Alto Ingénierie, Kahle Acoustics, VPEAS, Ducks Scéno
maîtrise d'ouvrage : Communauté d'agglomération de Charleville-Mézières
situation : Charleville-Mézières
surface : 3 300 m²
coût ttc : 6 400 000 €
calendrier : concours 2012
images/photos : 2:pm
inscrivez-vous à notre newsletter