Toulouse > studios de cinéma

Toulouse > studios de cinéma

Le site est marqué par une certaine homogénéité et cohérence, que des bâtiments construits à diverses époques sont venus parfois bousculer. Il nous a semblé toutefois souhaitable de conserver une attitude modeste, visant à prendre le plus possible en compte les potentialités des constructions existantes. L’ensemble, construit pour et par des militaires, est porteur d’une histoire susceptible de donner le ton à de futures aventures, donc à d’autres strates venant se superposer aux couches bâties déjà présentes. Ce n’est ainsi pas un hasard si de grands studios de cinémas se sont créés à partir de friches aéroportuaires, comportant de vastes hangars et divers types d’infrastructures équivalentes à celles que l’on rencontre à Francazal. La création d’une grande dalle fonctionnelle permet la greffe des équipements existants ou à venir, qui pourront occuper la position la plus efficace possible. L’impact obtenu provient des rapports établis entre les constructions proposées et les vides disponibles, le tout étant placé sous le signe d’une fonctionnalité maximale à atteindre. Dans l’espace consacré aux professionnels, le site est « géré par le sol », dénué de tout trottoir, bordure, ou autre limite habituellement présente dans les secteurs à aménager. D’où une très grande liberté quant aux déplacements et modes de fonctionnement des personnes amenées ensuite à y travailler. Ayant procédé au repérage des différents espaces végétalisés existants et de qualité, nous proposons de les isoler de la dalle, de les protéger et de les densifier, l’idée étant qu’ils puissent également être utilisés lors des tournages. La partie publique est signalée par la nouvelle façade créée pour le site, et abritant un parking. En se substituant au mur existant, elle signifie aussi bien sûr la nouvelle vocation du lieu. L’idée est d’introduire un rythme entre le végétal et le minéral, la façade apparaissant, transparaissant ou disparaissant, rompant ainsi avec un aspect d’une trop grande linéarité. À l’arrière, se déploie l’espace de vie public, véritable rambla, comportant des commerces et des équipements liés à l’activité du site. Le lien entre le secteur dédié aux professionnels et la partie publique fait l’objet d’un traitement spécifique. C’est sur cet axe que prennent place le château d’eau, mais aussi la porte monumentale, point d’accroche primordial incarnant l’identité de tout studio, et dont le dessin emprunte ses lignes aux hangars historiques existant au nord, et visibles depuis divers points. Le large parvis minéral, ponctué de points lumineux, s’étire en une succession de reliefs, de seuils. Animé d’un mouvement quasi-ondulatoire, il remonte à la verticale jusqu’à un grand hôtel 5 étoiles réservé aux VIP, et situé dans la zone dédiée aux professionnels. Ce bâtiment devient un élément culminant dans le site, marqué principalement par des horizontales. La création de ce nouveau symbole, illuminé la nuit, indique clairement la présence du Studio, tout en renforçant puissamment son caractère et sa spécificité.
programme
construction d’un pôle dédié au cinéma (professionnels et grand public) : studios, complexe cinématographique, commerces et parkings
maîtrise d'oeuvre
atelier d'architecture King Kong, Betem Ingénierie, Ginger BEFS
maîtrise d'ouvrage : STF
situation : Toulouse Francazal (31)
surface : 25 000 m²
calendrier : projet suspendu
images/photos : 2:pm
inscrivez-vous à notre newsletter