Boulogne-sur-Mer > l'Éperon

Boulogne-sur-Mer > l'Éperon

Construite en 1962, la gare maritime, vaste édifice de béton reposant sur un ouvrage en superstructure : l’Éperon, est représentative des années 60. Le projet résulte à la fois des enjeux urbains et des contraintes du site serti par l’océan, le fleuve et la ville moderne. Après sa fermeture définitive en 2009, la ville souhaitait redynamiser la zone en transformant la gare maritime en forum urbain afin d’accueillir spectacles et congrès.

A l’exception de la salle de diffusion, le projet, presque minimaliste, respecte la qualité architecturale et retrouve le bâtiment d’origine en lui accolant deux extensions : un volume discret dans la continuité de la dalle du parking existant pour la SMAC, un geste architectural fort pour la salle de diffusion afin d’affirmer la présence et la nouvelle vocation de l’équipement.

Toutes les adjonctions de 1990 sont supprimées. Le forum et la salle polyvalente conservés et remis aux normes accueillent expositions et manifestations diverses. Au rez-de-chaussée, l’entrée du grand hall se distingue par un auvent dans la trémie longiligne du parking qui distribue les éléments du programme.

La tour est surélevée et prolongée par une maille métallique. Transformée en phare culturel, elle sert d’accroche à l’enseigne : l’Éperon.

La grande salle de diffusion se distingue par sa couleur rouge minium (aluminium laqué) et une forme sculpturale aux facettes irisées. La toiture est traitée comme une cinquième façade dont la couleur rouille évoque le passé industriel du port. La façade sud s’apparente à un écran noir, signifiant le possible retournement de scène sur l’esplanade pouvant accueillir 8000 spectateurs.

La SMAC, plus discrète, se présente sous la forme d’un bloc de béton brut qui fait écho à la matérialité du parking. Conçue comme un édifice de transition, la géométrie du toit présente deux pentes inversées : l’une, ascendante, part de la SMAC pour rejoindre la hauteur de la salle de diffusion ; l’autre du parking, sert de rampe d’accès vers la salle de diffusion.
programme
réhabilitation de la gare maritime et création d’un espace spectacles et congrès : salle de spectacles (jusqu’à 3 000 p.) + salle de musiques actuelles « l’Éperon »
maîtrise d'oeuvre
atelier King Kong (architecte mandataire), Arietur (architecte associé), Ingérop, Ducks Scéno, Kahle Acoustics, Neolight, Codess
maîtrise d'ouvrage : SPL ATB – Aménagement du Territoire Boulonnais pour le compte de la ville de Boulogne-sur-Mer
situation : Boulogne-sur-Mer (62)
surface : 8 800 m²
calendrier : projet lauréat / stoppé 03/2019
images/photos : atelier d'architecture King Kong - José Llorens / Achille Anjoras
inscrivez-vous à notre newsletter