Tours > CIMAC

Tours > CIMAC

La nouvelle CIMAC prend place dans la ZAC des 2 Lions. Si l’accès, depuis la rive historique, est bien assuré urbanistiquement, il est à noter que l’image de ce quartier en devenir est encore à constituer. Ayant bien présents à l’esprit, à la fois le caractère marécageux du site, mais aussi les contraintes sismiques, nous avions fondé le futur bâtiment sur une série de pieux, à l’inclinaison étudiée. Afin de préserver les qualités identitaires du secteur, nous avions cherché à créer un paysage, via une grande « douve » se développant en L et embrassant le bâtiment sur trois côtés. Nous proposions une entrée commune aux usagers et aux spectateurs. La salle était basée sur le principe d’une grande nef et de collatéraux, auxquels s’ajoutaient des tribunes, ce vocabulaire étant délibérément emprunté aux basiliques de toutes époques qui ont contribué à l’essor de nombreux types de musiques anciennes. Le plan rectangulaire que nous avions retenu facilitait d’autre part les différentes configurations demandées, le volume de la salle pouvant être facilement transformé afin de réduire la jauge. Nous proposions de donner au futur bâtiment une volumétrie spécifique, permettant de le distinguer immédiatement de son environnement en constitution. Ainsi, nous avions conçu une charpente à ossature bois qui, venant se poser sur le corps principal, lui conférait l’allure spécifique d’une basilique contemporaine. Le revêtement de cette charpente, imaginé comme une dentelle de métal, renvoyait à ce jeu constant que nous introduisons entre l’ancien et l’actuel. Le deuxième corps de bâtiment, avec son volume en mouvement, évoquait un instrument de musique. Les grands brise-soleil de la façade sud, ainsi que divers éléments secondaires, étaient tous traités d’une manière homogène : nous avions retenu ici un métal à l’aspect « rouillé », renvoyant notamment au cuivre, utilisé depuis des temps immémoriaux dans les grands programmes nobles, toujours dans la même idée de faire rimer le passé et le futur.
programme
construction de la Cité des Musiques Anciennes et de la Création
maîtrise d'oeuvre
atelier d'architecture King Kong, Khephren Ingénierie, Alto Ingénierie, Ducks Scéno, Ouest Coordination, Kahle Acoustics, VPEAS
maîtrise d'ouvrage : Conseil régional du Centre
situation : Tours (37)
surface : 3 000 m²
coût ttc : 7 200 000 €
calendrier : concours 2011
images/photos : 2:pm
inscrivez-vous à notre newsletter