Montpellier > amphithéâtre d’Ô

Montpellier > amphithéâtre d’Ô

Le domaine du Château d’Ô correspond à une ancienne « folie » du XVIIIe siècle, et s’étend sur 8 hectares. Le projet architectural et paysager s’implante sur une ceinture périphérique, et couvre 15 hectares environ. Les ZAC et l’aménagement de voiries ont aujourd’hui définitivement entouré le domaine d’une ceinture bâtie. L’opportunité offerte par l’aménagement du parc extra-muros du domaine répond, en contrepoids, à cette urbanisation prévisible dès la programmation de l’équipement, afin de créer une interface entre le quartier riverain et le parc. Un large parvis minéral, à l’extrémité nord, dans le prolongement de l’axe historique du château, accueille les visiteurs, facilite les rassemblements et prélude à l’entrée dans le parc, tout en offrant une perspective profonde et dégagée sur le Château d’Ô et ses jardins. Les arbres investissent les parkings et les prairies existantes. Dans ce nouvel écrin végétal, prennent place les trois lieux de représentation théâtrale : l’amphithéâtre, le théâtre à l’ombre et l’aire de chapiteaux. À l’image d’une construction éphémère sédentarisée, une maille métallique noire est conçue comme une réinterprétation contemporaine du mur de fond de scène des théâtres antiques, et correspond à plusieurs fonctions : elle abrite loges, stockage, bureaux, assure une protection contre le soleil et le vent, et supporte l’ensemble des équipements scénographiques. Les gradins font face à ce mur habité, à l’image des théâtres antiques. Ils s’implantent en suivant la déclivité naturelle du terrain. Leurs plans rayonnants offrent une partie arrière dessinée à l’aide de grands voiles courbes « oxydés ». La discontinuité de ces voiles permet l’implantation d’escaliers d’accès et l’éclairage de locaux sous gradins. En 2012, l’amphithéâtre a fait l’objet d’une deuxième tranche de travaux, destinée à doter la scène d’une couverture qui, tout en la protégeant, en décuplera les usages.
programme
construction d'un théâtre de plein air (1500 p.), de bureaux + aménagement d'un parc de 15 ha avec parking
maîtrise d'oeuvre
atelier d’architecture King Kong, Egis/Iosis Méditerranée, IdB Acoustique, Ducks Scéno, Anouk Debarre
maîtrise d'ouvrage : Conseil Général de l’Hérault
situation : Domaine du Château d’Ô, Montpellier (34)
surface : 2 000 m²
coût ttc : 9 470 000 €
calendrier : 2003-2012
images/photos : Arthur Péquin
prix/édition : Nomination Équerre d'Argent 2003
inscrivez-vous à notre newsletter